Schéma de compréhension du phénomène sécheresse

 

 

La nature du phénomène

 Les périodes de chaleur provoquent une évaporation de l'eau présente, de façon superficielle, dans le sol. L'absence prolongée de pluie ne permet pas la réhydratation des terres. Ces deux facteurs conjugués entrainent une diminution anormale de la teneur en eau naturelle dans le sol.
Les sols à dominante argileuse sont plus sensibles que les autres aux variations hydriques. Lorsqu'ils manquent d'eau ils se rétractent. Cette perte de volume produit des affaissements de sol sous les fondations et/ou les dallages des bâtiments existants. Le retrait de l'argile n'étant pas homogène, les affaissements sont différents en tous points du batiment ce qui provoque l'apparition de fissures. 

Les symptômes caractéristiques

Fissures sur les murs

La structure d'une maison est composée de matériaux plus ou moins résistants. Sous l'effet de la sécheresse, ces matériaux sont soumis à des contraintes, telles que la traction, la compression, le cisaillement. Il s'en suit l'apparition de fissures sur les murs.

         

Fissure avec arrachement de matière

 

Affaissement de dallage

Lorsque la sécheresse est importante et persistante, le terrain est asséché, en premier lieu en périphérie sous les fondations, puis le phénomène s'étend aux surfaces sous dallage. L'affaissement de dallage se caractérise par des vides sous plinthes, des fissures sur cloisons, et parfois des fissures à la liaison entre les cloisons et le plafond.

            

     Affaissement de dalle - Apparition de vide sous les plintes       

 

Difficultés à ouvrir les portes et fenêtres

Les désordres dus à la sécheresse se manifestent souvent par des distorsions de tous les éléments liés à la structure comme les portes et les fenêtres. Les mêmes distorsions se produisent en intérieur en cas d'affaissement du dallage.

                   

Affaissement de la dalle - disto​rsion de la porte

 

Ruptures de canalisations enterrées

Les canalisations peuvent aussi être touchées, les mouvements de sol provoqués par le retrait de l’argile exercent des efforts sur les raccordements et engendrent des fuites d’eau directement dans la terre.  Ce qui aggrave les dégâts en provoquant des gonflements ou des pertes de portances localisés.

               

        

  Canalisations endommagées canalisations endommagées