Il existe plusieurs techniques permettant de stabiliser une maison qui s'affaisse suite à la sécheresse.

Nous vous présentons ci-dessous les quatre techniques les plus utilisées: l'injection de résine à forte pression d'expansion, les micropieux, le système de puits et longrines, et enfin l'approfondissement de fondation.

Injection de résine expansive :

L'injection de résine à forte pression d'expansion est une méthode utilisée depuis plus de 15 ans en France pour stabiliser les bâtiments ayant subi des affaissements suite à la sécheresse.

Méthodologie: Des percements de 12 à 23 mm sont réalisés à travers les fondations jusqu'à une profondeur déterminée par le géotechnicien. des tubes sont enfoncés dans les trous précédemment effectués puis de la résine expansive est injectée dans le sol.Le compactage du sol est contrôlé par des lasers.

Avantages et inconvénients: Les interventions sont propres et rapides. Possibilité de faire du traitement partiel. Le traitement est bien adapté à la plupart des sols argileux. Il est néanmoins déconseillé dans les cas de sol à forte présence de matériaux organiques.

Adresse d'entreprise: technique brevetée www.uretek.fr

             

           Introduction des tubes d'injection                             Travaux d'injection sous contrôle laser

 

Sécheresse, fissures et fondations de maison : Voir la mise en oeuvre des travaux d'injection et les résultats obtenus vu sur M6.

 

Micropieux :

La technique des micropieux consiste à faire reporter les charges de la maison sur un sol plus en profondeur.

Méthodologie: Des forages sont réalisés dans la fondation (diamètre habituels de 63 mm). Des armatures sont insérées dans les forages puis du béton est coulé dans les trous. Une fixation à la fondation est réalisée en tête de micropieux. Communémentl, il est réalisé une longrine de rigidification entre chaque micropieux.

Avantages et inconvénients: Les micropieux peuvent être utilisés dans la plupart des cas de tassement. En général, il est nécessaire de faire un traitement sur la totalité des fondations même si seulement un angle s'est affaissé. 

Adresses d'entreprises: www.ffbatiment.fr

            

       Pose de micropieux en extérieur                               Pose de micropieux en intérieur

 

Puits et longrines :

Le système de puits et longrines consiste à réaliser des massifs béton ancrés dans le sol insensible à la sécheresse puis à relier ces massifs par des longrines ou poutres qui passent sous les fondations.

Méthodologie: des fouilles sont réalisées sous les fondations pour créer des massifs en béton (cubiques ou cylindriques). Ces massifs sont ensuite reliés par des longrines (ou poutres) pour soutenir la maison entre les massifs.

Avantages et inconvénients: Le poids des massifs entraîne parfois des tassements complémentaires. Un fléchissement des longrines est également possible si elles sont mal dimensionnées. Lorsque le bâtiment est ancien ou fragile, il est délicat de creuser en dessous des murs de fondations sans déstabiliser l'ouvrage.

Adresses d'entreprises: www.ffbatiment.fr

  Plot en béton

 

Approfondissement de fondation :

C'est la méthode dite traditionnelle. Du béton est coulé sous les fondations à stabiliser jusqu'à une profondeur de sol insensible au variations hydriques.

Méthodologie: On procède généralement par touche de piano. C'est-à-dire que l'on ne creuse pas sous la totalité des fondations en même temps.

Avantages et inconvénients: Cette technique est interressante lorsque le sol insensible à la sécheresse n'est pas trop profond et que la résistance structurelle de la fondation permet de résister à une décompression momentannée du sol d'assise. Comme pour le système de puits et longrine, ce système est adapté aux structures très rigides.

Adresses d'entreprises: www.ffbatiment.fr